Désintaller proprement Ubuntu ou autre Linux en dual-boot uefi

On a parfois le besoin ou le désir de désinstaller un dual-boot Windows / Linux. En mode ms-dos (ou mbr), on réparait le mbr. En UEFI, c’est un peu plus subtil car l’installation a ajouté des informations de démarrage à deux endroits :

  • Sur la partition efi.
  • Dans la Nvram.

Ca semble compliqué et pourtant, il n’est pas trop difficile de se débarrasser d’un dual-boot. En outre, on peut tout faire sans aucun logiciel tiers, depuis Windows lui-même. La démo est faite avec un W8 /Mint, mais c’est exactement pareil avec W10 et Ubuntu.

1. Suppression des partitions Linux.

suppr-part

Mon Linux tient sur une seule partition. Il me suffira, depuis le gestionnaire de disques, de supprimer la partition en question, et d’étendre mon C pour que ma version Linux disparaisse. Première opération terminée. (dans les faits, je garde ma Mint, car j’en ai encore besoin)

2. Suppression des fichiers de démarrage sur la partition efi.

La capture d’écran a montré la présence d’une partition efi de 99 Gio. Des fichiers de démarrage de Linux s’y trouvent. On va utilise l’invite de commandes pour les supprimer. On lance l’invite de commandes en admin via les touches Windows et X.

On assigne la lettre k à la partition efi et on s’y rend.

C:\windows\system32>mountvol k: /s
C:\windows\system32>k:

On liste le contenu du dossier \efi :

K:\>dir efi
Le volume dans le lecteur K n'a pas de nom.
Le numéro de série du volume est BA2F-12CE

Répertoire de K:\efi

15/10/2016  11:22    <DIR>          .
15/10/2016  11:22    <DIR>          ..
15/10/2016  11:22    <DIR>          Microsoft
15/10/2016  11:22    <DIR>          Boot
15/10/2016  09:52    <DIR>          ubuntu
0 fichier(s)                0 octets
5 Rép(s)      69 728 256 octets libres

On supprime le dossier ubuntu et son contenu :

K:\>rd /s \efi\ubuntu
\efi\ubuntu, êtes-vous sûr (O/N) ? o

On vérifie que c’est bon :

K:\>dir efi
Le volume dans le lecteur K n'a pas de nom.
Le numéro de série du volume est BA2F-12CE

Répertoire de K:\efi

15/10/2016  11:22    <DIR>          .
15/10/2016  11:22    <DIR>          ..
15/10/2016  11:22    <DIR>          Microsoft
15/10/2016  11:22    <DIR>          Boot
0 fichier(s)                0 octets
4 Rép(s)      73 250 816 octets libres

On libère la lettre K et on revient sur C :

K:\>mountvol k: /d
K:\>c:

On en a fini avec les fichiers de la partition efi.

3. Suppression de l’entrée inutile dans la nvram :

Pour ça, on va utiliser la très puissante commande bcdedit.

Dans mon cas, on voit apparaître cette liste (displayorder montre que bootmgr n’est pas prioritaire):

C:\windows\system32>bcdedit /enum firmware

Gestionnaire de démarrage du microprogramme
-------------------------------------------
identificateur          {fwbootmgr}
displayorder            {3a8bf2b3-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
                        {bootmgr}
                        {3a8bf2af-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
                        {3a8bf2b0-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
                        {3a8bf2b1-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
timeout                 2

Gestionnaire de démarrage Windows
---------------------------------
identificateur          {bootmgr}
device                  partition=\Device\HarddiskVolume2
path                    \EFI\Microsoft\Boot\bootmgfw.efi
description             Windows Boot Manager
locale                  fr-FR
inherit                 {globalsettings}
default                 {current}
resumeobject            {3a8bf2b4-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
displayorder            {current}
toolsdisplayorder       {memdiag}
timeout                 30

Application logicielle (101fffff)
--------------------------------
identificateur          {3a8bf2af-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
description             EFI VMware Virtual SCSI Hard Drive (0.0)

Application logicielle (101fffff)
--------------------------------
identificateur          {3a8bf2b0-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
description             EFI VMware Virtual SATA CDROM Drive (1.0)

Application logicielle (101fffff)
--------------------------------
identificateur          {3a8bf2b1-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
description             EFI Network

Application logicielle (101fffff)
--------------------------------
identificateur          {3a8bf2b2-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
description             EFI Internal Shell (Unsupported option)

Application logicielle (101fffff)
--------------------------------
identificateur          {3a8bf2b3-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
device                  partition=\Device\HarddiskVolume2
path                    \EFI\ubuntu\shimx64.efi
description             ubuntu

L’entrée correspondant au premier firmware, à savoir Ubuntu, apparaît en dernière position dans la liste qui suit. On va tout simplement la supprimer grâce à son identificateur :

C:\windows\system32>bcdedit /delete {3a8bf2b3-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
L'opération a réussi.

On peut vérifier que notre entrée Ubuntu a bien disparu de la Nvram :

C:\windows\system32>bcdedit /enum firmware

Gestionnaire de démarrage du microprogramme
-------------------------------------------
identificateur          {fwbootmgr}
displayorder            {bootmgr}
                        {3a8bf2af-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
                        {3a8bf2b0-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
                        {3a8bf2b1-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
                        {3a8bf2b2-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
timeout                 2

Gestionnaire de démarrage Windows
---------------------------------
identificateur          {bootmgr}
device                  partition=\Device\HarddiskVolume2
path                    \EFI\Microsoft\Boot\bootmgfw.efi
description             Windows Boot Manager
locale                  fr-FR
inherit                 {globalsettings}
default                 {current}
resumeobject            {3a8bf2b4-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
displayorder            {current}
toolsdisplayorder       {memdiag}
timeout                 30

Application logicielle (101fffff)
--------------------------------
identificateur          {3a8bf2af-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
description             EFI VMware Virtual SCSI Hard Drive (0.0)

Application logicielle (101fffff)
--------------------------------
identificateur          {3a8bf2b0-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
description             EFI VMware Virtual SATA CDROM Drive (1.0)

Application logicielle (101fffff)
--------------------------------
identificateur          {3a8bf2b1-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
description             EFI Network

Application logicielle (101fffff)
--------------------------------
identificateur          {3a8bf2b2-92c1-11e6-ac2f-fc5a2e9717ca}
description             EFI Internal Shell (Unsupported option)

C:\windows\system32>

Bootmgr est bien passé en première position dans la liste. Après redémarrage, une vérification avec easyuefi nous montre que c’est bien le cas.

vérif

On a bel et bien supprimé notre Ubuntu intégralement. Notre PC est revenu à sa situation « initiale » sans aucun logiciel tiers.

Remarque: sur certains PC, le bios /uefi peut être verrouillé. L’étape 3 échouera dans ce cas. Pour supprimer l’entrée Ubuntu ou pour tout autre modification sur les firmware, il faudra alors passer par le bios et supprimer l’entrée directement, parfois en passant par le mot de passe superviseur pour avoir les droits pour le faire.