Installer Testdisk pour récupérer des partitions

Lorsqu’une partition est passée en raw ou lorsque la table de partitions est HS, on peut avoir besoin d’utiliser Testdisk. Son installation est en principe assez simple, et on peut utiliser des LiveCD qui l’incluent dans leurs paquets de programmes. Mais on peut aussi l’installer soi-même.

1. Depuis un LiveCD Linux (Ubuntu ou dérivée).

1.1. Méthode directe, par le terminal.

On démarre le PC directement sur le liveCD et on le connecte sur Internet ; on ouvre un terminal et on tape :

sudo apt-get update
sudo apt-get install testdisk

Il ne reste qu’à l’exécuter :

sudo testdisk

1.2. Depuis le paquet téléchargé.

Parfois, l’installation directe refuse de se finaliser et renvoie ceci :

reading package lists...done
 building dependency tree
 reading state information... done
 E: unable to locate package testdisk

On va alors utiliser la version « state » proposée sur le site officiel de Testdisk
On télécharge le fichier correspondant à sa version Linux, soit 32 ou soit 64 bits. On décompresse l’archive et on dépose le dossier Testdisk-7.0 sur le bureau du LiveCD. Il ne reste plus qu’à l’exécuter. On va le faire avec le terminal :

essai@fixe ~ $ ls -l
 drwxr-xr-x 5 4096 nov. 20 16:32 Bureau
 drwxr-xr-x 3 4096 nov. 2 15:56 Documents
 drwxr-xr-x 2 4096 sept. 1 09:43 Vidéos
 drwxr-xr-x 3 4096 oct. 19 17:06 vmware

J’ai bien un dossier Bureau (je tiens compte de la majuscule)

essai@fixe ~ $ cd Bureau/testdisk-7.0
 essai@-fixe ~/Bureau/testdisk-7.0 $

Je suis entré dans le dossier Bureau/testdisk7.0. Je n’ai plus qu’à l’exécuter.

essai@fixe ~/Bureau/testdisk-7.0 $ sudo ./testdisk_static

2. Sur une clé d’installation ou de réparation de Windows

On se rend à nouveau sur le sur le site officiel de Testdisk.
On télécharge cette fois la version Windows de Testdisk. On décompresse l’archive zip et on copie le dossier Testdisk-7.0 à la racine de la clé usb. On obtient un résultat proche de ceci :

testdisk

Le dossier Teststdisk-7.0 côtoie les dossiers de ma clé de démarrage. Il me suffit démarrer sur cette clé jusqu’à obtenir une invite de commandes qui se présentera ainsi :

x:\system32\windows>_

 

On lance l’outil diskpart.

x:\windows\system32>diskpart

Microsoft DiskPart version 10.0.10586 Copyright (C) 1999-2013 Microsoft Corporation.
Sur l’ordinateur : PC-essai
DISKPART>_

On repère la lettre associée à notre clé usb :

DISKPART> list vol

N° volume Ltr Nom Fs Type Taille Statut Info
---------- --- ----------- ----- ---------- ------- 
Volume 0 F DVD-ROM 0 o 0 média
Volume 1 C Boot NTFS Partition 1800 G Sain Démarrage
Volume 2 D Recover NTFS Partition 59 G Sain
Volume 3 E Amovible Fat32 Partition 4 G Sain Démarrage

La clé USB est identifiée par la lettre E. On a ce qu’il nous faut. On quitte diskpart

DISKPART> exit
x:\system32\windows>_

Il ne reste plus qu’à se rendre sur le volume E, entrer dans le dossier et exécuter testdisk_win :

x:\system32\windows>e:
E:\> cd testdisk-7.1
E:\testdisk-7.1>testdisk_win

Et testdisk se lance sans problème.

3. Préliminaires pour une réparation éventuelles avec Diskpart

Dans l’écran noir et blanc qui vient de s’ouvrir, on choisit les options suivantes :

- No Log
- On sélectionne le disque dur concerné.
- [Intel]

Si le disque est au format gpt, on choisit plutôt [EFI-GPT]

- Analyse (une capture d'écran)
- Enter pour "continuer".
- Quick Search (une autre capture d'écran)

On met les photos sur un site d’hébergement d’images comme Casimages  ou Hostingpics, ou autre et on donne les liens.

La suite dépendra des situations retournées par les photos.