Récupérer un W8/W10 après essai donwngrade échoué vers W7

1. Situation de départ

Partons de l’idée qu’ayant acheté un W8 ou W10 flambant neuf, je sois, comme beaucoup, immédiatement nostalgique de W7. Je pars de cette situation (un W8 ou 10 propre, en uefi, disque au format gpt):

Sans me poser de question, je tente une installation directe, mais mon DVD W7 ne boote pas. Google étant mon ami, je me mets en quête d’une réponse au problème.

Quelques recherches plus tard, je tombe sur un tuto (ou sujet noté + 95, c’est cool) expliquant que le problème vient de l’UEFI et qui m’indique que je dois installer mon W7 en mode legacy (bios classique). Bon, ça a l’air simple…

Résumons. On me dit de passer formater mon disque dur avec diskpart ou gparted, de le convertir avec clean, et de passer mon PC en legacy. Ok, allons-y. Je suis kamikaze.

Je fais ça ici en invite de commandes, mais d’autres utilisent gparted ou équivalent… Ça n’a pas d’importance, mes intentions suicidaires ne dépendant pas de l’arme choisie.

J’ai donc tout supprimé, et converti en mode mbr. Je suis prêt à installer W7.

Et là, surprise. Mon W7 ne boote toujours pas, ou pire, mon bios est bloqué en UEFI et il m’est impossible d’installer quoi que ce soit. Et n’étant pas prévoyant, je n’ai fait aucune sauvegarde. En principe, c’est là qu’on poste un « mayday » sur les forums.

2. Etat des lieux.

Je télécharge une version Linux récente (ici, Mint 17 64 bits option xfce). Le but étant de réparer, autant avoir un bureau simple et assez léger.

http://www.linuxmint.com/download.php

Après gravure du cd ou création d’une usb bootable avec Lili, je peux faire booter mon cd et constater l’étendue des dégâts (ça boote en uefi, même avec le boot-secure. Sinon, au pire, je le désactive dans le bios):

Eh oui, tout est vide… et le disque est bien passé en mbr (= ms-dos). Eh bien, c’est la tuile. Comment réparer tout ça ?

3. Récupération des partitions.

Testdisk est un utilitaire permettant de récupérer les partitions perdues. Essayons. D’abord, on l’installe, puis on l’exécute… avec un terminal (= invite de commande).

Je suis les indications du programmes : no-log – je choisis le mode « intel » – mon disque dur – analyse ne trouve rien – quick search. Ah mes partitions perdues sont là. Par chance, il gère bien le mode mbr.

Je vois par la petite * que testdisk se prépare à réinstaller mes partitions pour une installation en mbr… Moi, je veux du gpt. Je vais donc modifier les choses pour ne rien rendre bootable, et ne récupérer que l’essentiel (W8, le recovery, la partition constructeur). N’oublions pas qu’en mbr, je suis limité à 4 partitions. Je vais modifier les choses avec les flèches gauche et droite. Donc, je récupère la première, Winre en attribuant P (et encore, je pourrai la refaire plus tard), je zappe la partition fat32 (ex-efi), je prend bien sûr mon Windows (P) et mon Recovery d’usine (ici, c’est en fait un Linux en partition logique, d’où le L). Ce qui donne ceci :

Un write et un redémarrage plus tard sur le live-cd de Mint, on en est là :

Déjà, mes partitions sont lisibles, et mes données récupérables. Mais mon disque dur est en mode md-dos, et non en gpt. En principe, on doit formater pour reconvertir. Donc, toujours impossible de booter. On va utiliser le génial gdisk pour combler l’espace libre de 227 Mib, ce qui va convertir le disque sans rien supprimer.

4. Conversion du disque dur de mbr à gpt avec gdisk.

D’abord, on installe le programme; rien de plus simple :

On le lance en lui associant le disque à modifier, ici, /dev/sda.

Maintenant, il faut recréer une partition efi et une partition msr. Sachant que msr doit faire 128 Mib, je vais limiter mon efi à 227-128 = 99 Mib. Le code efi est ef00; le code msr est 0c01. Allons-y :

La commande « n » crée la partition. D’abord efi (+99M et ef00), puis msr (0c01… la taille sera ajustée automatiquement à l’espace libre). Un « w » et un « y » plus tard. Vérifions le résultat :

Les choses se présentent bien, le disque est passé en gpt, et mes partitions sont bien là. Il me reste à réparer le démarrage de Windows qui ne peut toujours pas booter.

5. Réparation du démarrage avec dart.

Il me faut soit le DVD W8 (bien sûr je ne l’ai pas), soit Dart (un outil de dépannage Ms) :

http://forum.pcastuces.com/images_de_recuperation_dart_8_et_81-f7s963.htm

Je choisis la version W8 64 bits, et suis le tuto pour créer l’outil de dépannage. En effet, ça boote correctement en uefi. Je respecte les étapes jusqu’à l’invite de commandes. Je vérifie grâce à diskpart les lettres associées à mes disques (ici D = windows). Je vais utiliser une commande de réparation très efficace, bcdboot.

Sans extension, la commande est directement acceptée. C’est très bien. Ca doit redémarrer. Et en effet :

Mon W8 est récupéré… j’oublie définitivement mes velléités d’installation de W7.